Accueil > Actualités > Retour du jour de carence : démagogique et injuste

Retour du jour de carence : démagogique et injuste

Facebook Twitter LinkedIn - https://www.unsa-fp.org/943
vendredi 7 juillet 2017 - ◷ 2 min

La décision de réintroduire un jour de carence, annoncée par le ministre Gérald Darmanin lors des États Généraux des comptes de la nation, est profondément injuste car elle nuit à la santé des agents publics alors que leurs conditions de travail se dégradent fortement. Les agents ne s’absentent pas sans raison !

Elle est démagogique car ce n’est pas cette mesure représentant 170 millions d’euros qui rééquilibrera le budget de la France et qui permettra d’économiser les 5 milliards nécessaires pour boucler le budget 2017, selon l’audit de la Cour des comptes. Elle est tout simplement inutile !

Elle est injuste car les agents ne sont pas cou­verts par une conven­tion col­lec­tive comme les deux tiers des sala­riés.

Elle est injuste, en par­ti­cu­lier, pour tous les agents qui exer­cent par tous les temps en exté­rieur ou pour tous ceux qui ne peu­vent abso­lu­ment pas assu­rer leur mis­sion en cas de mala­die au risque de conta­mi­ner les plus fra­gi­les comme à l’hôpi­tal.

Elle est déma­go­gi­que et popu­liste.

Pour l’UNSA-Fonction Publique, après le gel annoncé de la valeur du point d’indice, cette mesure appa­rait comme un manque de reconnais­sance de l’impli­ca­tion des agents publics dans leurs mis­sions. Le minis­tre a également confirmé la sup­pres­sion de 120 000 postes. La fonc­tion publi­que et les agents publics ne peu­vent être rame­nés en per­ma­nence à une ligne bud­gé­taire !

L’UNSA-Fonction Publique demande une amé­lio­ra­tion des condi­tions de tra­vail et une réelle qua­lité de vie au tra­vail. C’est ce qu’elle réaf­fir­mera lors du pro­chain Conseil Commun de la Fonction Publique en deman­dant, entre autres, au minis­tre de l’action et des comp­tes publics de per­met­tre à tous les agents de dis­po­ser d’une pro­tec­tion sociale com­plé­men­taire incluant une par­ti­ci­pa­tion signi­fi­ca­tive des employeurs publics.

De plus, si carence il y a, c’est bien celle du dia­lo­gue social, sur les trois récen­tes annon­ces qui frap­pent les agents publics.

Bagnolet le 7 juillet 2017
Luc Farré
Secrétaire Général de l’UNSA Fonction Publique


Voir en ligne : Communiqué de l’UNSA sur le Gel du point d’indice