Accueil > Actualités > Enfin le retrait de l’âge pivot : un compromis sur l’équilibre financier (...)

Enfin le retrait de l’âge pivot : un compromis sur l’équilibre financier permettant d’avancer

Facebook Twitter LinkedIn
samedi 11 janvier 2020

L’UNSA avait fait du retrait de cette mesure une condition indispensable avant la tenue de la conférence de financement.
Le courrier du Premier ministre l’indique clairement. Cette mesure injuste qui aurait dû frapper tous·tes les salarié·es dès 2022 n’est plus d’actualité. C’est une avancée majeure, à mettre à l’actif de la mobilisation et de l’action de l’UNSA.

Les échanges peu­vent enfin démar­rer. L’équilibre finan­cier, dès 2027 et à long terme, de notre régime de retrai­tes est indis­pen­sa­ble. La future confé­rence de finan­ce­ment doit y concou­rir et per­met­tre de trou­ver rapi­de­ment un accord enga­geant par­te­nai­res sociaux et gou­ver­ne­ment.

L’UNSA y appor­tera ses solu­tions, la péren­nité du sys­tème de retraite par répar­ti­tion l’exige.

Parallèlement, sur les autres sujets conte­nus dans le projet de loi, l’UNSA pour­sui­vra son action notam­ment auprès des par­le­men­tai­res et du gou­ver­ne­ment afin d’obte­nir les avan­cées, garan­ties et com­pen­sa­tions per­met­tant plus de jus­tice sociale.

Laurent ESCURE
Secrétaire Général
le 11 jan­vier 2020