Accueil > Dossiers > Écarts de rémunération entre les femmes et les hommes dans la Fonction (...)

Écarts de rémunération entre les femmes et les hommes dans la Fonction publique

Facebook Twitter LinkedIn - https://www.unsa-fp.org/606
vendredi 13 mars 2015 - ◷ 1 min

Trois études portant sur les écarts de rémunération, commandées par la DGAFP et le Défenseur des droits dans le cadre de l’accord relatif à l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes dans la Fonction publique, ont été présentées aux organisations syndicales le 12 mars.

Les écarts de rému­né­ra­tion repré­sen­tent en moyenne 12% contre 19% dans le sec­teur privé : 16% pour la Fonction publi­que de l’État, 14% dans la Fonction publi­que hos­pi­ta­lière, 8% dans la Fonction publi­que ter­ri­to­riale.

Les cher­cheurs met­tent par­ti­cu­liè­re­ment en évidence que ces écarts résul­tent d’effets qui peu­vent se com­bi­ner. Parmi ces effets, figure le fameux « pla­fond de verre » qu’on cons­tate dans la Fonction publi­que comme dans le sec­teur privé : plus les niveaux de rému­né­ra­tion sont élevés et moins les femmes ont une pro­ba­bi­lité d’y accé­der.

Ce qui est qua­li­fié de ségré­ga­tion pro­fes­sion­nelle, comme la sur­re­pré­sen­ta­tion des femmes dans les filiè­res moins bien rému­né­rées, ainsi que l’impact du temps de tra­vail, sont également deux fac­teurs impor­tants.

Enfin, les consé­quen­ces de la mater­nité et de la paren­ta­lité sont clai­re­ment iden­ti­fiées comme néga­ti­ves sur les rému­né­ra­tions, les avan­ce­ments et pro­mo­tions, y com­pris sur les postes à res­pon­sa­bi­lité.

L’ensem­ble de ces effets cumu­la­tifs génère des écarts de rému­né­ra­tion qui s’accrois­sent tout au long de la car­rière et qui, de plus, impac­tent le niveau des pen­sions des femmes.

Pour l’UNSA, ces études confir­ment des causes déjà iden­ti­fiées. Les mesu­res conte­nues dans le pro­to­cole d’accord signé le 8 mars 2013 sont des­ti­nées à lutter contre ces iné­ga­li­tés avé­rées.
C’est pour­quoi le pro­to­cole doit s’appli­quer plei­ne­ment et toutes les dis­po­si­tions qu’il contient doi­vent être mises en œuvre sans délais, y com­pris, à tra­vers une appro­che inté­grée, celles liées à d’autres dos­siers Fonction publi­que (PPCR, QVT, action sociale).


Voir en ligne : Synthèse des études consacrées à l’écart de rémunérations