Accueil > CSFP-CCFP > CSFPE (Conseil supérieur de la fonction publique d’État) > Conseil supérieur de la Fonction publique de l’Etat du 21 mars (...)

Conseil supérieur de la Fonction publique de l’Etat du 21 mars 2012

Facebook Twitter LinkedIn - https://www.unsa-fp.org/314
jeudi 22 mars 2012 - ◷ 1 min

Les organisations syndicales de la Fonction publique (CFDT – CFTC – CGT – FO – FSU – SOLIDAIRES – UNSA) ont refusé de participer au Conseil Supérieur de la Fonction publique de l’Etat (CSFPE) convoqué ce jour 21 mars.

Le refus de siéger a été motivé dans une décla­ra­tion lue au minis­tre :

« Monsieur le Ministre,

Vous avez choisi de pour­sui­vre le rythme effréné de pas­sage en force d’un cer­tain nombre de textes (plus de dix réu­nions d’ins­tan­ces convo­quées en moins de trois semai­nes, des sujets à l’ordre du jour qui ne cor­res­pon­dent pas aux atten­tes des per­son­nels, telle l’exten­sion de la rému­né­ra­tion au mérite pour les agents de caté­go­rie C).

Parallèlement, vous refu­sez d’avan­cer sur des textes fon­da­men­taux et indis­pen­sa­bles au dia­lo­gue social.

Ainsi, vous n’avez pas répondu à notre demande du 15 mars concer­nant le retrait del’ordre du jour de la ques­tion des per­son­nels sociaux afin de se donner les moyens d’ouvrir une négo­cia­tion.

En consé­quence, nous tenons à vous faire part de notre désac­cord sur le dia­lo­gue social tel que vous nous l’impo­sez.

Les orga­ni­sa­tions syn­di­ca­les sont prêtes à s’enga­ger et à tra­vailler dans le cadre d’un dia­lo­gue social res­pec­tueux, rénové et ren­forcé, comme nous en avons fait preuve à plu­sieurs repri­ses.

A contra­rio, elles ne sau­raient cau­tion­ner ce qui s’appa­rente aujourd’hui à une paro­die et vous deman­dent d’enten­dre les sujets prio­ri­tai­res pour les agents et leurs repré­sen­tants : requa­li­fi­ca­tion des corps d’infir­miè­res et infir­miers de l’Etat, exten­sion de l’action sociale à l’ensem­ble des agents publics de l’Etat.

Pour ces seules rai­sons, nous ne sié­ge­rons pas au CSFPE de ce jour. »

Fait à Paris, le 21 mars 2012

(Voir com­mu­ni­qué de presse des orga­ni­sa­tions syn­di­ca­les en docu­men­ta­tion liée)