Accueil > Actualités > Rémunérations 2020 : ce qui change (ou pas...)

Rémunérations 2020 : ce qui change (ou pas...)

Facebook Twitter LinkedIn
jeudi 16 janvier 2020

Le début d’année est traditionnellement le coup de pouce au SMIC, il est de 1,20 % cette année pour une inflation mesurée à 1%. Dans la Fonction Publique, rien de tel. Les agents publics perdent du pouvoir d’achat chaque année. Pour l’UNSA Fonction Publique, il est urgent de revaloriser les rémunérations des agents publics.

Le point d’indice n’évolue pas, il est bloqué à 4,686025 € depuis le 1er février 2017. Le gel du point d’indice impacte direc­te­ment les rému­né­ra­tions des fonc­tion­nai­res, mais aussi celles des contrac­tuels dont le salaire est cal­culé à partir du point d’indice.

L’indem­nité com­pen­sa­trice de la hausse de la CSG est main­te­nue pour 2020. Elle couvre les agents qui ont eu une hausse de leur rému­né­ra­tion entre 2018 et 2019. L’UNSA Fonction Publique demande la péren­ni­sa­tion de cette indem­nité.

La coti­sa­tion retraite part sala­riale aug­mente pour les fonc­tion­nai­res. Elle passe de 10,83% à 11,10% du salaire brut, sans com­pen­sa­tion. C’est la der­nière année de hausse, elle avait été mise en place par la loi Woerth de 2010.

Les mesu­res PPCR, débu­tées en 2016, se pour­sui­vent en 2020, elles avaient repris en 2019. Ce sont les seules mesu­res appor­tant un véri­ta­ble béné­­fice pour les agents : gain sala­­rial pour les fonc­­tion­­nai­­res par les nou­­vel­­les grilles, car­­riè­­res amé­­lio­­rées, niveaux de pen­­sion reva­­lo­­ri­­sés.

Des mesu­res telles que la reva­lo­ri­sa­tion des rem­bour­se­ments de frais de repas ou l’aug­men­ta­tion de 5% des tran­ches du CESU garde d’enfants 0-6 ans per­met­tent à cer­tains agents de l’État d’amé­lio­rer légè­re­ment l’ordi­naire mais ne cons­ti­tuent pas des reva­lo­ri­sa­tions sala­ria­les. Quelques métiers béné­fi­cient tou­te­fois d’une reva­lo­ri­sa­tion indem­ni­taire.

L’infla­tion ne stagne pas, elle aug­mente chaque année. Le décro­chage des rému­né­ra­tions des agents publics est de plus en plus impor­tant, posant une nou­velle fois le sujet de l’attrac­ti­vité des métiers de la fonc­tion publi­que.

Le gou­ver­ne­ment ne peut plus se conten­ter de sim­ples mesu­res de com­mu­ni­ca­tion vis-à-vis de tous les agents publics qui atten­dent une reconnais­sance tan­gi­ble, concré­ti­sée par une rému­né­ra­tion adap­tée et attrac­tive. Pour l’UNSA Fonction Publique, le gou­ver­ne­ment ne répond pas aux atten­tes des agents.


Voir en ligne : Regard posé sur le contenu du rendez-vous salarial pour 2020