Accueil > Actualités > Mesures pour les urgences : Pour l’UNSA, des annonces mais encore beaucoup (...)

Mesures pour les urgences : Pour l’UNSA, des annonces mais encore beaucoup de chemin à parcourir

Facebook Twitter LinkedIn
mardi 10 septembre 2019

Service d’accès aux soins 24/24 7j/7, circuit dédié aux personnes âgées, renforcement des compétences et de la sécurité des personnels soignants, ...
Pour l’UNSA, malgré des pistes intéressantes, ces annonces ne répondent pas à la problématique majeure des conditions de travail des soignants et d’accueil des patients.

Et pour cause, l’UNSA estime que ces mesu­res sont hors contexte. Elles s’ins­cri­vent en effet dans le cadre d’une réforme pro­fonde du sys­tème de santé que l’UNSA avait sou­te­nue mais qui ne pourra se mettre en place du jour au len­de­main.

Les annon­ces de la Ministre ne règlent donc en rien une crise qui n’a que trop duré et qui met en danger les per­son­nels et les patients.

En termes d’enve­loppe finan­cière, là encore l’UNSA ne peut qu’affi­cher sa décep­tion. Les 750 mil­lions annon­cés pour les urgen­ces sont en fait bien moin­dres puis­que cette somme reprend des mesu­res déjà annon­cées par le passé. C’est le cas par exem­ple des Communautés pro­fes­sion­nel­les ter­ri­to­ria­les de santé qui visent à offrir un meilleur accès aux soins aux assu­rés. Or cette mesure a déjà été pré­sen­tée l’an der­nier dans le cadre du plan santé du Président de la République.

L’UNSA main­tient qu’il est vital pour la santé des patients comme pour la sécu­rité des per­son­nels hos­pi­ta­liers que le Gouvernement prenne des mesu­res appli­ca­bles rapi­de­ment.

Cela doit passer par des mesu­res de court terme pour répon­dre au délai de tran­si­tion qu’appelle une réforme pro­fonde du sys­tème de santé.

L’UNSA réaf­firme que cela ne peut se faire que par l’aug­men­ta­tion du nombre de lits dans les ser­vi­ces d’hos­pi­ta­li­sa­tion et des moyens finan­ciers dédiés au ren­for­ce­ment des res­sour­ces humai­nes et par la reconnais­sance des per­son­nels.