Accueil > Actualités > L’UNSA Fonction Publique interpelle le nouveau gouvernement

L’UNSA Fonction Publique interpelle le nouveau gouvernement

Facebook Twitter LinkedIn
mardi 16 octobre 2018

L’UNSA Fonction Publique demande au nouveau gouvernement d’infléchir sa politique pour la fonction publique autour de trois axes, dès aujourd’hui.

  • Restaurer le dialogue social pour qu’il soit plus sincère et plus respectueux, en ne multipliant pas les réunions mais en engageant de véritables négociations. L’UNSA estime qu’aucune réforme de la fonction publique ne pourra se conduire sans l’implication des agents.
  • Améliorer le pouvoir d’achat des agents publics, en revalorisant leur rémunération dès le 1er janvier 2019. Le rendez-vous salarial du 17 octobre est une occasion pour donner un signal dans ce sens. Les agents publics doivent voir leur rémunération évoluer alors que l’inflation est en forte hausse.
  • Investir dans la formation et l’équipement des agents publics afin d’améliorer leurs conditions de travail. Ces choix devront être inscrits dans le budget 2019. Le rattachement d’un nouveau Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de l’action et des comptes publics, Monsieur Mounir MAHJOUBI, doit permettre la mise en place d’un véritable plan de formation et d’équipement de tous les agents publics, en matière informatique par exemple. De plus l’UNSA Fonction Publique appelle le gouvernement à prendre des décisions pour moderniser tous les équipements obsolètes.

Pour l’UNSA, le rema­nie­ment minis­té­riel doit se tra­duire par des mesu­res concrè­tes qui seules per­met­tront au gou­ver­ne­ment de réta­blir un lien de confiance avec l’ensem­ble des agents publics.