Accueil > Actualités > Fonction Publique : la nouvelle ministre doit regagner la confiance des (...)

Fonction Publique : la nouvelle ministre doit regagner la confiance des agents

Facebook Twitter LinkedIn
vendredi 10 juillet 2020

L’UNSA Fonction Publique a été reçue vendredi 10 juillet au nouveau ministère de la transformation et de la fonction publiques par Amélie de Montchalin, ministre de plein exercice.

L’UNSA Fonction Publique a réaffirmé ses priorités en matière de rémunération de tous les agents publics, contractuels comme fonctionnaires des trois versants. Elle a demandé d’ouvrir rapidement une vraie négociation salariale.

Les agents publics ont été en pre­mière ligne pen­dant toute la crise sani­taire. La reconnais­sance de leur tra­vail et de leur enga­ge­ment au ser­vice des fran­çais et du pays doit se mar­quer par une amé­lio­ra­tion de leur salaire. L’attrac­ti­vité de la fonc­tion publi­que et de ses métiers en dépend.

L’UNSA Fonction Publique a insisté sur la néces­sité d’avan­cer rapi­de­ment sur la pro­tec­tion sociale com­plé­men­taire pour tous les agents publics. Elle a demandé, entre autres, un méca­nisme pérenne de la com­pen­sa­tion de la hausse de la CSG, .

Elle a insisté sur la néces­sité d’un dia­lo­gue social amé­lioré avec une évolution indis­pen­sa­ble des textes pré­sen­tés dans les pro­chai­nes semai­nes. L’UNSA demande des chan­ge­ments signi­fi­ca­tifs en matière d’ins­tan­ces de dia­lo­gue social, de Comités Sociaux, de Formations Spécialisées Sécurité et Condition de tra­vail et de Commissions Administratives Paritaires.

La délé­ga­tion de l’UNSA Fonction Publique com­po­sée d’Alain Parisot, Annick Fayard et Luc Farré

L’UNSA Fonction publi­que a sou­haité que les déci­sions prises per­met­tent de réta­blir la confiance entre les agents publics et le gou­ver­ne­ment.

De son côté, la minis­tre a expli­qué sa volonté de prio­ri­ser les évolutions des ser­vi­ces publics vers plus de proxi­mité en se fon­dant sur l’évaluation afin de rendre plus effi­cace et plus simple l’action publi­que.

L’UNSA Fonction Publique cons­tate l’ouver­ture d’un dia­lo­gue direct avec la minis­tre. Elle mesu­rera rapi­de­ment la volonté du nou­veau gou­ver­ne­ment de mener un dia­lo­gue social sin­cère, en par­ti­cu­liers, lors du RDV sala­rial annoncé le 24 juillet pro­chain.

Bagnolet le 10 juillet 2020
Luc Farré
Secrétaire Général de l’UNSA Fonction Publique