Accueil > Actualités > CESU : le retropédalage de la DGAFP

CESU : le retropédalage de la DGAFP

Facebook Twitter LinkedIn
vendredi 20 septembre 2019

La DGAFP a informé que la nouvelle tranche du CESU Garde d’enfant ne serait mise en place qu’à partir du 1er janvier 2020. Elle s’était engagée en juillet à avancer cette date. L’UNSA Fonction Publique proteste contre ce recul.

L’admi­nis­tra­tion s’était enga­gée à deux repri­ses en juillet à avan­cer la date de mise en place de la troi­sième tran­che du CESU 0-6 ans (chèque emploi ser­vice uni­ver­sel), tout d’abord lors du comité inter­mi­nis­té­riel d’action sociale (CIAS) du 3 juillet, puis lors du comité de suivi égalité pro­fes­sion­nelle femme-homme du 19 juillet. Lors de la com­mis­sion pré­pa­ra­toire au CIAS du 8 octo­bre. La DGAFP a annoncé aux orga­ni­sa­tions syn­di­ca­les que la date d’appli­ca­tion serait fina­le­ment le 1er jan­vier 2020.

L’UNSA Fonction Publique a pro­testé fer­me­ment et a rap­pelé à la DGAFP son enga­ge­ment. Le res­pect de celui-ci aurait permis à de nom­breu­ses famil­les de béné­fi­cier de cette nou­velle tran­che, atté­nuant ainsi ses frais de garde d’enfants.

Si vous sou­hai­tez tout savoir sur le CESU garde d’enfant 0 à 6 ans, consul­tez ce site.


Voir en ligne : CESU du nouveau annoncé