Accueil > Actualités > CESU 0-6 ans : du plus et du moins

CESU 0-6 ans : du plus et du moins

Facebook Twitter LinkedIn
jeudi 16 juillet 2020

Une circulaire du 2 juillet apporte des modifications au CESU (Chèque Emploi Service Universel) garde d’enfants 0-6 ans à compter du 1er septembre 2020. Un plus, elle supprime l’obligation de fournir une attestation de garde à titre onéreux. Un moins, elle abaisse le plafond de revenus de la dernière tranche. L’UNSA Fonction Publique dénonce cette dernière mesure. Elle en a demandé l’annulation lors du CSFPE du 16 juillet.

L’attes­ta­tion de garde à titre oné­reux devient décla­ra­tive au moment de la cons­ti­tu­tion du dos­sier. En cas de contrôle, le béné­fi­ciaire devra pro­duire par n’importe quel moyen la preuve du carac­tère oné­reux de la garde. L’UNSA Fonction Publique approuve cette mesure qui permet d’assou­plir et de faci­li­ter le par­cours du béné­fi­ciaire.

Pour les famil­les non-mono­pa­ren­ta­les, une tran­che d’aide de 200 € a été créée au 1er jan­vier 2020. Mais, cette tran­che a été pla­fon­née pour se voir appli­quer un coup de rabot uni­forme de 182 €. Pour l’UNSA Fonction Publique, cette mesure revient à dimi­nuer le pou­voir d’achat des famil­les concer­nées. L’UNSA Fonction Publique exige le retour au pla­fond anté­rieur. Elle a saisi la DGAFP lors du CSFPE du 16 juillet. Suite à cette action, les modi­fi­ca­tions devraient inter­ve­nir rapi­de­ment pour reve­nir sur cette dis­po­si­tion arbi­traire.