Accueil > Actualités > Améliorer la Protection Sociale Complémentaire des agents publics

Améliorer la Protection Sociale Complémentaire des agents publics

Facebook Twitter LinkedIn
jeudi 21 février 2019

La protection sociale complémentaire (PSC) est un sujet d’importance pour tous les agents publics tant leur situation est différente avec celle des salariés car les employeurs publics n’ont pas l’obligation d’y participer financièrement. De plus, entre le versant hospitalier, le versant territorial et entre chaque ministère, les réponses des employeurs publics sont variées et la couverture santé et prévoyance de chaque agent est bien différente.
Une première réunion sur la PSC des agents publics a été organisée à la DGAFP. L’UNSA est prête à participer à une concertation et à une négociation.

Cette pre­mière étape s’ins­crit dans le cadre de l’agenda social de la fonc­tion publi­que. Le gou­ver­ne­ment a évoqué vou­loir une amé­lio­ra­tion des dis­po­si­tifs de "cou­ver­ture santé" des agents publics dès sa déci­sion d’ins­tau­rer un jour de carence. L’UNSA Fonction Publique insiste depuis pour obte­nir l’ouver­ture de ce chan­tier.

L’UNSA a cons­taté que le gou­ver­ne­ment pro­po­sait, dans son projet de loi sur la trans­for­ma­tion de la fonc­tion publi­que, une habi­li­ta­tion pour légi­fé­rer par ordon­nance sur ce sujet. Par ailleurs, le gou­ver­ne­ment a donné mis­sion à des ins­pec­teurs géné­raux d’établir un bilan de la situa­tion actuelle dans les trois ver­sants.

L’UNSA consi­dère que la prise en charge par les employeurs publics de la pro­tec­tion sociale com­plé­men­taire des agents publics doit être for­te­ment amé­lio­rée. Elle demande, à cet effet que le cadre des dis­cus­sions soit défini.

Il est donc impor­tant que le bilan soit le plus com­plet pos­si­ble sur les trois ver­sants et soit rendu public pour être par­tagé. L’UNSA demande donc à être audi­tion­née par la mis­sion des ins­pec­teurs.

Il est aussi essen­tiel de connaî­tre rapi­de­ment les inten­tions du gou­ver­ne­ment en matière bud­gé­taire... Mais à ce stade, ce sujet clef n’est pas évoqué.

L’UNSA Fonction Publique agira pour que la pro­tec­tion sociale com­plé­men­taire des agents publics soit amé­lio­rée et puisse béné­fi­cier à tous tant pour leur santé que pour la pré­voyance.