Accueil > Conditions de travail > Journées de carence : non !

Journées de carence : non !

Facebook Twitter LinkedIn
lundi 28 novembre 2011

23 novembre 2011 : communiqué de presse de l’UNSA Fonction publique

L’UNSA Fonction Publique se réjouit de l’annonce de l’aban­don de la 4ème jour­née de carence pour le sec­teur privé.

Elle refuse d’ima­gi­ner que le gou­ver­ne­ment pour­rait en rajou­ter une pour les fonc­tion­nai­res.

Pour l’UNSA Fonction publi­que, il ne peut être ques­tion d’une telle mesure aussi injuste.

Faut-il rap­pe­ler que la rete­nue de salaire des fonc­tion­nai­res ne dimi­nue en rien les dépen­ses de la Sécurité sociale, les fonc­tion­nai­res sous statut étant rému­né­rés, y com­pris en période d’arrêt mala­die, par leur employeur (Etat, Collectivités loca­les, hôpi­tal)

Cette ou ces jour­nées de carence ne sont en réa­lité qu’une baisse du trai­te­ment des fonc­tion­nai­res, déjà fra­gi­li­sés par la mala­die.

Cette baisse de salaire dégui­sée est inac­cep­ta­ble.

Elle démon­tre, s’il en était encore besoin, l’estime dans laquelle le gou­ver­ne­ment tient les agents de la Fonction publi­que.

Elisabeth DAVID

Secrétaire Générale