Accueil > CSFP-CCFP > CSFPE (Conseil supérieur de la fonction publique d’État) > Les ergothérapeutes du ministère de la défense sont maintenant agents de (...)

Les ergothérapeutes du ministère de la défense sont maintenant agents de catégorie A

Facebook Twitter LinkedIn
mercredi 30 novembre 2016

Le CSFPE a examiné le passage du corps des ergothérapeutes du ministère de la Défense en catégorie A, conformément au protocole "Bachelot" et en homologie avec le versant hospitalier de la fonction publique.

Six organisations syndicales* dont l’UNSA ont voté ce texte important.

Le corps reste struc­turé en deux grades comme les autres corps para­mé­di­caux A mais avec un indice som­mi­tal de IB 685 / IM 570 pour le pre­mier grade et de IB 736 / IM 608 pour le second.

Ce pas­sage en caté­go­rie A entre en vigueur le 1er jan­vier 2017.

L’UNSA Fonction publi­que se féli­cite de cette avan­cée obte­nue pour ces agents mais ces dis­po­si­tions doi­vent être sui­vies d’autres, comme le pré­voyait le pro­to­cole "Bachelot", au titre de la réin­gé­nie­rie des diplô­mes : les kiné­si­thé­ra­peu­tes, les ortho­pho­nis­tes, les psy­cho­mo­tri­ciens, les dié­té­ti­ciens, les orthop­tis­tes et les podo­lo­gues sont tou­jours en attente.

Le repré­sen­tant du minis­tère de la Défense a indi­qué que l’objec­tif était bien un pas­sage en caté­go­rie A d’ici la fin 2017.

L’UNSA Fonction publi­que sera très atten­tive au res­pect de ce calen­drier.

* Les 6 orga­ni­sa­tions syn­di­ca­les qui ont voté le texte : CGT, CFDT, CGC, FO, FSU et UNSA