Accueil > Actualités > Attentat de Magnanville : Jamais, nous n’accepterons la terreur

Attentat de Magnanville : Jamais, nous n’accepterons la terreur

Facebook Twitter LinkedIn
mardi 14 juin 2016

14 juin 2016 - La violence meurtrière a encore frappé hier aux portes de Paris où un policier et sa compagne, une fonctionnaire du ministère de l’intérieur, ont été assassinés à leur domicile.

L’UNSA tient à saluer la mémoire de ces victimes innocentes et à exprimer sa compassion pour leurs familles, leurs proches.

L’UNSA condamne ce nouvel acte terroriste qui vient encore alourdir la liste de ces actes barbares qui répandent le sang et la mort en France et dans beaucoup de pays du monde.

Nulle part et jamais, l’UNSA n’accep­tera qu’on s’atta­que à la démo­cra­tie et à ceux qui la font vivre et la pro­tè­gent au quo­ti­dien.

En visant à nou­veau des poli­ciers, ce crime se veut un sym­bole pour ceux qui contes­tent le vivre ensem­ble et les valeurs répu­bli­cai­nes de notre pays. L’UNSA, au côté de sa fédé­ra­tion des syn­di­cats du minis­tère de l’inté­rieur, l’UNSA Fasmi, sou­tien­dra les ser­vi­ces publics et leurs agents, res­pon­sa­bles de la sécu­rité, de la jus­tice, de l’ordre répu­bli­cain dans notre pays.

Cet atten­tat s’ins­crit dans une suite pro­ba­ble­ment non ache­vée qui vise à mettre la société sous pres­sion pour la faire dévier de ses bases démo­cra­ti­ques. Ce contexte dra­ma­ti­que appelle d’autant plus chaque citoyen, mais aussi l’ensem­ble des orga­ni­sa­tions, à agir avec res­pon­sa­bi­lité.