Accueil > OTE et DDI > Réforme territoriale des services de l’Etat : l’UNSA Fonction publique (...)

Réforme territoriale des services de l’Etat : l’UNSA Fonction publique rencontre le ministre de l’intérieur

Facebook Twitter LinkedIn
dimanche 5 juillet 2015

L’UNSA Fonction publique a été reçue le 1er juillet par Bernard Cazeneuve, ministre de l’intérieur.
L’UNSA souhaitait évoquer la réforme de services régionaux de l’Etat auprès du ministre en charge de l’administration territoriale.

L’UNSA a porté les inquié­tu­des des agents publics concer­nés, qu’ils soient affec­tés dans des ser­vi­ces régio­naux ou même dépar­te­men­taux (DDI) compte tenu des consé­quen­ces de la réforme en termes de répar­ti­tion des mis­sions, d’implan­ta­tion des ser­vi­ces, de répar­ti­tion des effec­tifs, de mutua­li­sa­tions. Trop d’infor­ma­tions contra­dic­toi­res sur la loca­li­sa­tion des ser­vi­ces, leurs effec­tifs, leur avenir, sont com­mu­ni­quées aux agents comme à leurs repré­sen­tants. Elles se révè­lent anxio­gè­nes, en dépit des enga­ge­ments du gou­ver­ne­ment sur la limi­ta­tion des mobi­li­tés contrain­tes et l’accom­pa­gne­ment des agents concer­nés. Le dia­lo­gue social est par ailleurs mené de façon iné­gale, dans les CT des direc­tions régio­na­les ou les ins­tan­ces régio­na­les de dia­lo­gue infor­mel réu­nies par les pré­fets pré­fi­gu­ra­teurs.

Le minis­tre s’est montré ras­su­rant sur le dérou­le­ment de la réforme enga­gée et sa mise en œuvre pour les années qui vien­nent. Il a rap­pelé qu’à ce stade, les pro­jets d’orga­ni­sa­tion des ser­vi­ces régio­naux dans les nou­vel­les régions étaient en train de remon­ter au Premier minis­tre. Les arbi­tra­ges n’étant pas encore rendus sur les implan­ta­tions des direc­tions régio­na­les, les annon­ces chif­frées faites ici ou là sont à ses yeux fan­tai­sis­tes, d’autant que le gou­ver­ne­ment pri­vi­lé­gie une réor­ga­ni­sa­tion multi-sites, per­met­tant ainsi de conser­ver des pôles des direc­tions régio­na­les dans les anciens chefs-lieux de région.
Enfin, Bernard Cazeneuve est apparu favo­ra­ble à un rappel des règles défi­nies pour l’orga­ni­sa­tion du dia­lo­gue social et l’infor­ma­tion comme l’asso­cia­tion des agents.

L’UNSA consi­dère que ces affir­ma­tions, qui confir­ment la méthode com­mu­ni­quée par le gou­ver­ne­ment lors du Conseil des minis­tres du 22 avril, sont de nature à ras­su­rer les agents.

Elle demeu­rera tou­te­fois très atten­tive à leur effec­ti­vité, en ce qui concerne la conduite du dia­lo­gue social et les choix d’orga­ni­sa­tion qui seront faits. Pour l’UNSA, un ser­vice public de qua­lité doit être acces­si­ble à tous sur tout le ter­ri­toire et la situa­tion des agents publics l’assu­rant doit être garan­tie.