Salaires : les organisations syndicales demandent une véritable négociation salariale

Salaires : les organisations syndicales demandent une véritable négociation salariale

Lors du CSFPE du 7 octobre, présidée par la ministre de la Transformation et de la Fonction Publiques, toutes les organisations syndicales représentatives, dont l'UNSA, ont demandé l'ouverture d'une négociation sur les carrières et les rémunérations pour toute la fonction publique.


 

Les organisations syndicales FO, FSU, UNSA, CFDT, CGT, Solidaires et CGC représentatives des personnels de la fonction publique de l’État prennent acte lors de du CSFPE du 7 octobre 2021 de la mise en œuvre des mesures gouvernementales relatives à la carrière et à la rémunération des agents de catégorie C.

 

Toutefois, même si elles sont positives pour les agents qui vont en bénéficier, ces mesures aboutissent à tasser une fois encore les grilles de rémunération faisant ainsi perdre de l’amplitude aux carrières.

 

Le risque existe d’un nouveau décrochage des rémunérations des agents publics par rapport aux moyennes des salaires versés dans le secteur privé. L’attractivité des emplois publics est donc une nouvelle fois engagée.

 

Nos organisations syndicales formulent le vœu à l’occasion de ce CSFPE que soient ouvertes sans délai une négociation sur les carrières, sur la valeur du point d’indice, sur les rémunérations ainsi que sur des mesures générales pour l’ensemble des agents publics.

 

Texte lu lors du CSFPE le 7 octobre 2021

/
csfpeintersyndicalesalaires