L'UNSA demande une hausse des Indemnités Kilométriques

L'UNSA demande une hausse des Indemnités Kilométriques

Pour l'UNSA, la hausse des carburants ne doit pas impacter le pouvoir d'achat des agents publics qui utilisent leur voiture personnelle dans le cadre de leurs missions.


La flambée des prix des carburants impacte fortement les budgets des agents publics.

Ces augmentations ont amené le Premier ministre à annoncer le relèvement de 10 % du barème de l’indemnité kilométrique pour la déclaration de revenus. Cette mesure concerne les ménages imposables déclarants leurs frais professionnels.

 

Le chef du gouvernement a aussi annoncé que cette revalorisation avait vocation à servir de référence, et donc potentiellement à se répercuter, sur les indemnités kilométriques directement versées par les employeurs à leurs salariés.

 

L'UNSA Fonction Publique vient d'écrire à la Ministre de la Transformation et de la Fonction Publiques pour obtenir une augmentation du remboursement des frais de mission et des indemnités kilométriques versées aux agents qui utilisent leur véhicule personnel dans le cadre de leurs missions.

 

 

 

 

Cette lettre s'est traduite par une hausse de 10% des indemnités kilométriques décidée le 15 mars.

 

/
Sur le même sujet /
Relèvement de 10 % des indemnités kilométriques à la demande de L'UNSA
Temps de lecture : 1 min.
/
fraisfrais de missionindemnités kilométriquescarburantinflation

 

 

En savoir plus /
Point d'indice : la sobriété ne sera pas qu'énergétique
Temps de lecture : 1 min.
Paramédicaux : Les nouvelles grilles indiciaires 2021 issues du Ségur de la Santé et grilles 2022
Temps de lecture : 1 min.
L’UNSA Fonction Publique demande une nouvelle conférence salariale
Temps de lecture : 1 min.
Grilles catégorie B au 1er septembre 2022
Temps de lecture : 1 min.
GIPA 2022 : suis-je concerné ?
Temps de lecture : 2 min.
CSFPE : les nouvelles grilles de la catégorie B, le oui de l'UNSA
Temps de lecture : 1 min.