CSFPE : les nouvelles grilles de la catégorie B, le oui de l'UNSA

CSFPE : les nouvelles grilles de la catégorie B, le oui de l'UNSA

Les nouvelles grilles de catégorie B ont été étudiées lors du CSFPE du 12 juillet. L'UNSA estime qu'elles constituent une mesure d'urgence et les a donc actées par un vote positif. L'UNSA demande toujours une nouvelle conférence salariale avant la fin 2022.


L’UNSA a défendu le principe d'une mesure d'urgence pour la catégorie B suite au tassement des grilles provoquées par un refus obstiné de faire évoluer la valeur du point d'indice pendant la dernière décennie.

 

Les nouvelles grilles de la catégorie B répondent seulement à cette urgence, elles ne constituent ni une revalorisation, ni une requalification. Cependant, elles améliorent la situation de 115 000 agents de la FPE.

 

L'UNSA a rappelé qu'elles doivent s’appliquer partout au 1er septembre, dans les trois versants de la Fonction Publique, à tous les corps de catégorie B, y compris aux corps techniques, spécifiques ou assimilés.

 

Pour l'UNSA, cette mesure est complémentaire de la hausse de la valeur du point d’indice. Néanmoins, elle illustre parfaitement ce qui n’a pas été fait pendant les 10 dernières années, c’est-à-dire la nécessité de lier en permanence l’évolution du point d’indice avec la progression de l’inflation.

 

De nombreux métiers de la fonction publique auraient moins perdu en attractivité si la valeur du point d'indice avait progressé en regard de l'évolution de l'inflation… afin de garantir l'attractivité de la fonction publique, d’autant que dans le secteur privé, des Négociations Annuelles Obligatoires (NAO) ont effectivement lieu !

 

L’UNSA estime que le chantier de toutes les grilles doit être rouvert rapidement. Elle rappelle son exigence d'une nouvelle conférence salariale en 2022 alors que l'inflation poursuit sa hausse, réduisant le pouvoir d'achat des agents.

 

/
Sur le même sujet /
Futures grilles catégorie B : une rustine indispensable en attendant mieux
Temps de lecture : 2 min.
/
csfpegrille indiciairegipapouvoir d'achat

 

GIPA : les éléments sont connus pour la période 2018/2021.

 

Le taux d'inflation retenu est de 4,38%, montrant, une nouvelle fois, toute la perte de pouvoir d'achat des agents publics alors que le point d'indice était toujours gelé !

 

L'arrêté devrait être publié prochainement. 100 00 agents seront concernés en 2022. 

En savoir plus /
Indemnité télétravail : revalorisation de 15,2 %
Temps de lecture : 1 min.
Point d'indice : la sobriété ne sera pas qu'énergétique
Temps de lecture : 1 min.
Paramédicaux : Les nouvelles grilles indiciaires 2021 issues du Ségur de la Santé et grilles 2022
Temps de lecture : 1 min.
L’UNSA Fonction Publique demande une nouvelle conférence salariale
Temps de lecture : 1 min.
Grilles catégorie B au 1er septembre 2022
Temps de lecture : 1 min.
GIPA 2022 : suis-je concerné ?
Temps de lecture : 2 min.