Accueil > Actualités > Seconde audioconférence avec Olivier Dussopt : on navigue encore à (...)

Seconde audioconférence avec Olivier Dussopt : on navigue encore à vue…

Facebook Twitter LinkedIn
jeudi 2 avril 2020

L’UNSA Fonction Publique a participé à la seconde audioconférence organisée par le Secrétaire d’État auprès du Ministre de l’Action et des Comptes Publics, Olivier Dussopt, avec les organisations syndicales représentatives dans la fonction publique. Ce point de situation hebdomadaire est indispensable dans cette période de crise sanitaire.

L’UNSA Fonction Publique avait sol­li­cité préa­la­ble­ment, par cour­rier, le Secrétaire d’Etat afin d’obte­nir des répon­ses à des ques­tions impor­tan­tes pour les agents publics comme, notam­ment, la reconnais­sance du covid-19 en mala­die pro­fes­sion­nelle pour les agents publics atteints dans l’exer­cice de leur fonc­tion, la dis­po­ni­bi­lité du maté­riel de pro­tec­tion, l’orga­ni­sa­tion adap­tée des ser­vi­ces, les posi­tions admi­nis­tra­ti­ves des agents confi­nés, la reconnais­sance finan­cière de leur enga­ge­ment.

Les arbi­tra­ges, à ce jour, ne seraient pas rendus. Pourtant, l’UNSA rap­pelle que le Président de la République a, par deux fois, annoncé une reconnais­sance finan­cière de la Nation pour les agents publics.

En matière d’orga­ni­sa­tion des ser­vi­ces, l’UNSA Fonction Publique a demandé des ins­truc­tions com­plé­men­tai­res de la DGAFP avec des recom­man­da­tions de bonnes pra­ti­ques pour les employeurs publics face aux dys­fonc­tion­ne­ments quo­ti­dien­ne­ment rele­vés et signa­lés.

Par ailleurs, pour l’UNSA il est urgent de pro­cé­der au dépla­fon­ne­ment des comp­tes épargne temps.

Ces ques­tions sont à ce jour res­tées sans réponse.

Des répon­ses ont néan­moins été appor­tées en matière d’action sociale, en par­ti­cu­lier sur la prise en charge des repas des agents devant se rendre sur leur lieu de tra­vail. Ainsi, un décret per­met­tant à ces agents de béné­fi­cier de frais de mis­sion devrait être rapi­de­ment publié.

Olivier Dussopt s’est expli­qué sur la répar­ti­tion cette semaine de 900 000 mas­ques entre plu­sieurs minis­tè­res, ceux de la Justice, de l’Intérieur, de l’Education Nationale, de l’Économie et des Finances, c’est une avan­cée si elle se concré­tise mais ces pro­tec­tions font défaut dans bien d’autres péri­mè­tres.

Aucune annonce essen­tielle n’est faite, le Secrétaire d’Etat n’a tou­jours pas répondu aux fortes inquié­tu­des des agents publics, ni à leur besoin d’accom­pa­gne­ment notam­ment psy­cho­lo­gi­ques. A ce stade, la reconnais­sance effec­tive et concrète des agents publics se fait atten­dre.

Luc Farré
le 2 avril 2020


Voir en ligne : Crise sanitaire : lettre à Olivier Dussopt