UNSA logo
Unsa-Fonction publique

Accueil > Carrière > Revoyure, vous avez dit revoyure ? Rendez- vous le 15 mai !

Revoyure, vous avez dit revoyure ? Rendez- vous le 15 mai !

24 avril 2014

Enregistrer au format PDF

Le gouvernement reste sourd aux protestations qui ont suivi l’annonce du traitement infligé aux fonctionnaires. Le Premier ministre confirme le gel du point d’indice mais promet une « clause de revoyure » en fonction du retour éventuel de la croissance, qui permettrait, le cas échéant, de revenir sur le gel du point d’indice.

Pour l’UNSA l’action du 15 mai doit être forte pour faire entendre les revendications légitimes des personnels. Gel du point confirmé : la grève du 15 mai aussi !

Qui veut-on endor­mir en par­lant de « clause de revoyure » alors qu’aucun début de négo­cia­tion sala­riale n’a eu lieu depuis l’arri­vée du gou­ver­ne­ment, malgré les accords de Bercy ?
Le pre­mier minis­tre dit aussi qu’il a pour mis­sion d’être très atten­tif à l’attente des sala­riés modes­tes, aux clas­ses moyen­nes, aux retrai­tés modes­tes de façon à ce que leur pou­voir d’achat ne s’érode pas ».
Le gou­ver­ne­ment igno­re­rait-il que plus d’un fonc­tion­naire sur deux est un sala­rié modeste (Cat C) ?
Le gou­ver­ne­ment veut-il conti­nuer à igno­rer que depuis 2010, les fonc­tion­nai­res et agents publics ont subi une perte de pou­voir d’achat de 6,2%, en raison de la hausse des prix ?

Pour l’UNSA l’action du 15 mai doit être forte pour faire enten­dre les reven­di­ca­tions légi­ti­mes des per­son­nels. Gel du point confirmé : la grève du 15 mai aussi !