UNSA logo
Unsa-Fonction publique

Accueil > Actualités > Réforme territoriale, réforme de l’État : elles se feront avec les (...)

Réforme territoriale, réforme de l’État : elles se feront avec les agents

8 juillet 2014

Enregistrer au format PDF

Deux ans de déclarations, de discussions entre l’État et les associations d’élus sans les agents, sans les salariés. L’UNSA a obtenu un dispositif de dialogue pérenne tant sur les politiques publiques que pour les agents.

À l’ouver­ture de la table ronde sur le dia­lo­gue social dans le pro­ces­sus de réforme, l’UNSA Fonction publi­que a rap­pelé tous les désac­cords qui pèsent sur le contexte de la confé­rence sociale, en par­ti­cu­lier le gel du point d’indice. Elle a insisté sur la néces­sité d’asso­cier les agents aux dis­cus­sions qui se mènent entre l’État et les élus.

L’État doit être stra­tège, l’État doit être garant pas seu­le­ment dans les mots mais aussi dans les faits. La parole des agents doit être enten­due.

À la clô­ture de la confé­rence, le Premier minis­tre a annoncé la créa­tion d’un Conseil natio­nal des ser­vi­ces publics, pérenne, où seront débat­tus les orien­ta­tions sur les poli­ti­ques publi­ques. Le Conseil commun va avoir à connaî­tre des consé­quen­ces des réfor­mes sur les agents. Deux mesu­res que l’UNSA reven­di­quait dans le cadre d’un dia­lo­gue social cons­truit.