UNSA logo
Unsa-Fonction publique

Accueil > Actualités > Recrutement diversifié dans la fonction publique : un dispositif à (...)

Recrutement diversifié dans la fonction publique : un dispositif à affiner

4 juin 2016

Enregistrer au format PDF

Un projet d’amendement du gouvernement à la loi « égalité et citoyenneté », portant sur un nouveau dispositif devant faciliter le recrutement, dans la fonction publique d’Etat, de jeunes de moins de 28 ans sans emploi, a été présenté le 2 juin aux organisations syndicales.

L’idée serait de per­met­tre à ces jeunes d’occu­per un emploi contrac­tuel de droit public de 12 mois dans la fonc­tion publi­que, qui lui per­met­trait de béné­fi­cier d’une for­ma­tion en alter­nance en vue de pré­pa­rer un concours externe de caté­go­rie A ou B. Les can­di­dats seraient sélec­tion­nés par une com­mis­sion qui pri­vi­lé­gie­rait, à com­pé­tence égale, les jeunes rési­dant dans un quar­tier prio­ri­taire de la poli­ti­que de la ville ou une zone de revi­ta­li­sa­tion rurale ou encore dans les DOM. S’il réus­sis­sait au concours, le jeune devrait sous­crire un enga­ge­ment de servir.

L’UNSA-FP estime que de nom­breu­ses inter­ro­ga­tions demeu­rent sur la nature des postes pro­po­sés, le finan­ce­ment du dis­po­si­tif, l’impact sur les pla­fonds d’emploi, le diplôme requis, la for­ma­tion et la reconnais­sance du tuteur chargé de suivre son par­cours. Sous réserve de répon­ses pré­ci­ses à ces ques­tions, l’UNSA ne serait pas oppo­sée à ce type de pré-recru­te­ment, forme d’ascen­seur social qui pour­rait per­met­tre à la fois de donner un emploi à un jeune et de lui per­met­tre de pré­pa­rer un concours d’accès à la fonc­tion publi­que.