UNSA logo
Unsa-Fonction publique

Accueil > Carrière > La Ministre répond à l’UNSA-Fonction Publique sur les promotions d’agents de (...)

La Ministre répond à l’UNSA-Fonction Publique sur les promotions d’agents de catégorie C en catégorie B.

29 juillet 2016

Enregistrer au format PDF

L’UNSA Fonction publique avait alerté la ministre de la fonction publique sur l’inquiétude de certains fonctionnaires de catégorie C qui, lorsqu’ils bénéficient d’une promotion en catégorie B, peuvent voir l’évolution de leur rémunération en catégorie B moins favorable que celle qui leur serait reconnue s’ils demeuraient en catégorie C.

La ministre de la fonction publique vient de faire savoir à l’UNSA Fonction publique que ce problème va être examiné par ses services au cours du deuxième semestre.

L’UNSA Fonction publi­que avait adressé un cour­rier à la minis­tre de la fonc­tion publi­que le 3 mai der­nier pour lui signa­ler des situa­tions d’agents de caté­go­rie C promus en caté­go­rie B quel­ques années avant leur retraite et qui, de manière para­doxale, ont ter­miné leur car­rière sur un indice infé­rieur à celui qu’ils auraient atteint sans chan­ge­ment de corps.

Cette situa­tion d’injus­tice incom­pré­hen­si­ble pour des agents reconnus pour leur valeur pro­fes­sion­nelle et récom­pen­sés par une pro­mo­tion se doit d’être cor­ri­gée, et c’est la raison pour laquelle l’UNSA Fonction publi­que a alerté la minis­tre.

Cette der­nière vient de répon­dre à l’UNSA Fonction publi­que (cf. PJ). Elle dit com­pren­dre les inter­ro­ga­tions chez les agents concer­nés et indi­que que ses ser­vi­ces (DGAFP) exa­mi­ne­ront la dif­fi­culté sou­le­vée au cours du deuxième semes­tre de cette année.

L’UNSA Fonction publi­que sera vigi­lante sur la réponse sta­tu­taire qui sera appor­tée à ce pro­blème, et exi­gera que des dis­po­si­tions soient prises pour qu’aucun agent ne puisse connaî­tre une telle injus­tice.