UNSA logo
Unsa-Fonction publique

Accueil > Carrière > Projet d’accord Fonction publique (PPCR) : Pour l’UNSA Fonction publique, (...)

Projet d’accord Fonction publique (PPCR) : Pour l’UNSA Fonction publique, continuer à faire face malgré une occasion manquée…

29 septembre 2015

Enregistrer au format PDF

  • La revalorisation des grilles indiciaires et le principe d’une carrière sur deux grades pour tous les agents ;
  • Des financements que la Cour des comptes évalue de 4,5 à 5 milliards par an ;
  • Une réaffirmation du statut de la fonction publique et de son unicité, au moment même où il est le plus contesté…

Autant de mesu­res, obte­nues après de très lon­gues réu­nions de négo­cia­tion, qui dis­pa­rais­sent pour près de 5 mil­lions d’agents publics… parce que trois orga­ni­sa­tions syn­di­ca­les (FO, la CGT et Solidaires) ont refusé de signer le projet de pro­to­cole d’accord.

Les non-signa­tai­res por­tent une lourde res­pon­sa­bi­lité. La logi­que du « pas assez » l’a emporté sur la logi­que des « petits pas » dans un contexte bud­gé­taire défa­vo­ra­ble.
L’UNSA-FP cons­tate que sans la loi de 2010 qui pré­voit des accords majo­ri­tai­res dans la fonc­tion publi­que, l’accord serait valide. En effet, dans les mêmes condi­tions que dans le privé, sans oppo­si­tion expli­cite, cet accord Fonction publi­que, qui a recueilli plus de 49 % de signa­tai­res, s’appli­que­rait.

Pour l’UNSA-FP, une occa­sion his­to­ri­que a été ratée. Les agents publics devront en tirer toutes les consé­quen­ces pour donner davan­tage de force à un syn­di­ca­lisme utile qui comme le pra­ti­que l’UNSA, au-delà de la dénon­cia­tion, obtient des résul­tats concrets pour les agents.

Malgré des condi­tions désor­mais plus défa­vo­ra­bles, l’UNSA-FP n’entend pas bais­ser les bras. Elle conti­nuera à agir pour obte­nir une reva­lo­ri­sa­tion néces­saire et indis­pen­sa­ble, pour les agents de la fonc­tion publi­que comme pour l’avenir de la Fonction publi­que.

Luc Farré
Secrétaire géné­ral de l’UNSA-Fonction Publique


Voir en ligne : Tout ça pour rien