Accueil > Actualités > Pour l’adoption rapide d’une directive européenne pour l’équilibre vie pro et (...)

Pour l’adoption rapide d’une directive européenne pour l’équilibre vie pro et vie personnelle

Facebook Twitter LinkedIn
jeudi 8 mars 2018

L’UNSA et toutes les organisations syndicales communiquent ensemble pour que le 8 mars « journée internationale des droits des femmes » se traduise par des actes.
Dans le même temps, les syndicalistes européens appellent à l’adoption rapide de la directive de l’UE sur l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée.

Si elle est adop­tée, la nou­velle direc­tive ren­for­cera les droits dans de nom­breux États mem­bres :

· Congé de pater­nité payé de 10 jours : serait nou­veau en Autriche, à Chypre, en République tchè­que, Allemagne, Croatie et Slovaquie ;

· 4 mois de congé paren­tal payé et non trans­fé­ra­ble : amé­lio­re­rait les droits en Bulgarie, Irlande, Italie, Pays-Bas et le Royaume-Uni ;

· 5 jours de congé payé pour les aidants : faci­li­te­rait la vie des tra­vailleurs qui ont des parents à charge dans des pays tels que la France, la Roumanie et Malte.

· Le droit de deman­der des moda­li­tés de tra­vail flexi­bles : serait ren­forcé dans la plu­part des États mem­bres, en par­ti­cu­lier Chypre, l’Estonie et la Roumanie.

Mais cer­tains gou­ver­ne­ments résis­tent. C’est pour­quoi les syn­di­cats euro­péens exhor­tent les États mem­bres à ne pas mettre en avant les préoc­cu­pa­tions bud­gé­tai­res ou de sub­si­dia­rité avant l’égalité des genres et droits des tra­vailleurs.

Vidéo de la CES sur cette direc­tive


Voir en ligne : Journée du 8 mars "pour l’égalité professionnelle, nous voulons des actes" communiqué intersyndical UNSA, CGT, CFDT, FO, Solidaires FSU, CFTC, CFE-CGC