Accueil > Actualités > Perspectives pour la rentrée de septembre 2016

Perspectives pour la rentrée de septembre 2016

Facebook Twitter LinkedIn
jeudi 21 juillet 2016

Annick Girardin, ministre de la Fonction Publique, a rencontré l’ensemble des Organisations Syndicales le mercredi 20 juillet pour dresser un bilan et pour tracer des perspectives.
L’UNSA Fonction Publique a rappelé ses attentes et ses exigences après avoir évoqué, non sans émotion, l’attentat de Nice et le renforcement nécessaire de toute la fonction publique car, pour l’UNSA, ses missions sont essentielles pour la population.

Obtenir la mise en œuvre com­plète du pro­to­cole PPCR, dans tous ses aspects, reste la prio­rité de l’UNSA Fonction Publique. L’enga­ge­ment du gou­ver­ne­ment et de la DGAFP à publier tous les textes avant le prin­temps 2017 est un élément fort. Il reste à concré­ti­ser le point clef du pro­to­cole : s’assu­rer que tous les agents puis­sent exer­cer une car­rière com­plète sur deux grades.
Cependant, au titre des regrets, l’UNSA a estimé que pour les agents de mai­trise, une occa­sion avait été man­quée pour reconnai­tre d’avan­tage leur impli­ca­tion et leurs res­pon­sa­bi­li­tés.

La seconde prio­rité de l’UNSA porte sur les concer­ta­tions en cours :

  • Le Compte personnel de formation (CPF) doit permettre de créer des droits nouveaux pour les agents publics. Pour réussir, l’UNSA insite pour que la question de son financement soit résolue.
  • La concertation "Santé, sécurité au travail", à laquelle l’UNSA est fortement attachée, doit aussi être l’occasion d’aborder la gestion des âges dans la fonction publique au regard des durées de carrière actuelles et futures et la pénibilité pour les agents non bénéficiaires du service actif.

L’UNSA Fonction Publique a pris acte de l’inté­rêt du minis­tère sur la ques­tion du loge­ment des agents publics, a insisté sur la pro­tec­tion sociale com­plé­men­taire et sur la néces­sité de ren­for­cer le dia­lo­gue social par­tout, y com­pris sur le plan local.

Parmi les annon­ces de la Ministre, l’UNSA-FP retient son atta­che­ment au dia­lo­gue social, sa volonté de réus­sir "PPCR", sa pro­po­si­tion d’étudier les consé­quen­ces du reclas­se­ment de caté­go­rie C en B, pour les agents en fin de car­rière, lors­que les tra­vaux de PPCR seront ter­mi­nés, répon­dant ainsi à l’une des deman­des de l’UNSA.