Accueil > Carrière > Nous exigeons un rendez-vous salarial.

Nous exigeons un rendez-vous salarial.

Facebook Twitter LinkedIn
mercredi 9 octobre 2013

Le nouvel agenda social a été présenté aux organisations syndicales le 26 septembre. Alors que la perte du pouvoir d’achat, du gel du point d’indice sont des sujets prioritaires pour les agents, aucun rendez- vous salarial n’est prévu, ce qui est inacceptable.
L’UNSA, la CGT, la CFDT, la FA-FPT, la FSU, la CFTC, la CGC et Solidaires ont donc écrit à la ministre pour dénoncer la politique salariale, ses effets désastreux pour les personnels et pour exiger que soit inscrit rapidement un rendez-vous spécifique dans l’agenda social pour traiter de ces questions (voir lettre en pièce jointe).

L’Unsa Fonction publi­que ne cesse de le répé­ter : trois années de blo­cage c’est déjà trop, une qua­trième serait pro­pre­ment insup­por­ta­ble !
Certes, il y a la crise, les fonc­tion­nai­res ne la nient pas mais ils la subis­sent comme tous les citoyens !
Le point d’indice est bloqué depuis la der­nière aug­men­ta­tion de 2010 (encore n’était-elle que de 0.5%). Les prix aug­men­tent, les pré­lè­ve­ments aug­men­tent. En dix ans (de juillet 2003 à juillet 2013), l’indice des prix à la consom­ma­tion a aug­menté de 19,24% selon l’INSEE. Le point d’indice est passé dans le même temps de 52,1284€ à 55,5635€ soit une hausse de 3,44% !
Un agent public gagne aujourd’hui près de 16% de moins qu’un de ses col­lè­gues, dans les mêmes condi­tions, dix ans plus tôt.
Si cette baisse passe ina­per­çue aux yeux de l’opi­nion publi­que, ce n’est pas le cas des fonc­tion­nai­res qui en sont vic­ti­mes tous les jours !
Non, nous ne sommes pas des nantis !