Accueil > CSFP-CCFP > CCFP (Conseil Commun de la Fonction Publique) > Le dialogue social plus que jamais indispensable

Le dialogue social plus que jamais indispensable

Facebook Twitter LinkedIn
mercredi 30 mars 2016

Le premier CCFP présidé par Annick Girardin, Ministre de la Fonction publique, a été marqué à la fois par les annonces des chantiers de l’agenda social pour 2016, par l’étude du rapport annuel sur l’égalité professionnelle Femmes/Hommes dans la fonction publique et par une incompréhension sur un article du projet de loi « égalité et citoyenneté ».

L’UNSA a estimé les annon­ces de la Ministre sur les chan­tiers de 2016 comme posi­ti­ves et ouvrant des pers­pec­ti­ves concrè­tes pour les agents.

Ainsi, la mise en œuvre du pro­to­cole PPCR se pour­sui­vra avec un groupe de tra­vail sur le dérou­le­ment de car­rière sur deux grades, avec des dis­cus­sions autour du CPA (compte per­son­nel d’acti­vité ) dans la FP qui devra notam­ment abor­der la for­ma­tion, avec le chan­tier de la ges­tion des âges (fin de car­rière), avec l’annonce d’une réflexion autour d’une diver­si­fi­ca­tion des recru­te­ments tout en lut­tant contre toutes les formes de dis­cri­mi­na­tions, avec une évolution des aides au loge­ment et la com­mande d’un rap­port sur la pro­tec­tion sociale des agents.

Pour autant, le dia­lo­gue social cons­truit doit être un des ingré­dients de la réus­site de tout pro­grès. Ainsi, le débat autour de trois arti­cles de la future loi « égalité et citoyen­neté » a montré les limi­tes d’une concer­ta­tion pré­ci­pi­tée.

Pour l’UNSA, la créa­tion d’un congé pour les res­pon­sa­bles d’asso­cia­tion, non rré­mu­néré mais pris en compte pour la retraite, est posi­tif.

La prise en compte des pério­des d’appren­tis­sage dans la durée des expé­rien­ces pro­fes­sion­nel­les exi­gées pour pou­voir se pré­sen­ter au 3ème concours pose des ques­tions autour de la for­ma­tion mais pou­vait être com­prise par l’UNSA.

Par contre, la pré­sen­ta­tion d’un nou­veau dis­po­si­tif de recru­te­ment au niveau de la caté­go­rie B, sans réfé­rence à un diplô­meme de type bac­ca­lau­réat, a cris­tal­lisé les incom­pré­hen­sions.

L’UNSA pro­pose une réflexion sur la for­ma­tion, l’aide à la pré­pa­ra­tion des concours voire le pré-recru­te­ment, afin de per­met­tre à tous les jeunes de toutes les caté­go­ries socia­les de pou­voir un jour rejoin­dre la Fonction publi­que, sans remet­tre en cause les prin­ci­pes fon­da­men­taux de l’accès à celle-ci.