UNSA logo
Unsa-Fonction publique

Accueil > Actualités > Laïcité dans les services publics, une réalité aujourd’hui

Laïcité dans les services publics, une réalité aujourd’hui

9 décembre 2016

Enregistrer au format PDF

L’UNSA Fonction publique, membre de la Commission « laïcité Fonction publique », était présente lors de la remise du rapport par le Président de la Commission à la Ministre de la Fonction publique, le vendredi 9 décembre 2016.

Elle souligne que par-delà la diversité de leurs responsabilités et de leurs engagements, les membres de la commission ont pu poser un diagnostic commun quant à l’application du principe de laïcité au sein de la Fonction publique :

« Le nombre de situations problématiques liées à l’application du principe de laïcité reste faible dans la plupart des structures publiques. Néanmoins, les agents font état d’une difficulté, vécue ou appréhendée, liée à l’application de la laïcité. »

L’UNSA-Fonction Publique salue les pro­po­si­tions concrè­tes rete­nues par la Commission.

  • Créer un baromètre auprès des agents qui permettra d’évaluer le nombre de situations problématiques, et son évolution dans le temps.
  • Structurer un réseau de personnes-ressources en matière de laïcité au sein de toutes les administrations publiques
  • Développer la formation, en direction à la fois des agents publics mais aussi des élus locaux qui, en tant que donneurs d’ordre, doivent être mis en capacité de s’approprier les fondements, notamment juridiques, de la laïcité.
  • Rappeler l’exigence de neutralité à tout agent public au moment où il rejoint le service public, puis régulièrement – à l’occasion notamment des entretiens professionnels annuels.
  • Poursuivre l’effort de pédagogie autour de la laïcité et en particulier de mieux expliquer la neutralité des pouvoirs publics et ses justifications.

L’UNSA Fonction publi­que réaf­firme son atta­che­ment au prin­cipe de laï­cité des ser­vi­ces publics. Elle sou­haite que ces pré­co­ni­sa­tions soient sui­vies d’effet ! L’UNSA-Fonction publi­que les rap­pel­lera à chaque occa­sion.

L’UNSA Fonction Publique fait sienne la conclu­sion du rap­port :
« La laï­cité, expli­quée et cor­rec­te­ment appli­quée, cons­ti­tue un prin­cipe de liberté et une source d’émancipation qui béné­fi­cie à tous, agents comme usa­gers et, de là, à la cohé­sion natio­nale. »