UNSA logo
Unsa-Fonction publique

Accueil > Action sociale > L’UNSA n’appelle pas à l’action du 10 septembre

L’UNSA n’appelle pas à l’action du 10 septembre

2 septembre 2013

Enregistrer au format PDF

L’UNSA ne s’associe pas à l’action CGT, FSU, Solidaires, FO du 10 septembre. Elle ne partage pas en effet la méthode de la plate-forme « fourre-tout » (retraite, emploi, salaires, conditions de travail, services publics…)

Tout mêler, c’est la garan­tie de n’avoir de visi­bi­lité, et donc d’effi­ca­cité reven­di­ca­tive, sur rien. Quant à l’appro­che de cette inter­syn­di­cale sur les retrai­tes, nos man­dats nous pla­cent aussi en diver­gence.

Il existe bien pour nous des pro­blè­mes à trai­ter dans des délais rapi­des si l’on veut sau­ve­gar­der notre sys­tème de retraite par répar­ti­tion. Proclamer qu’on a qu’à garan­tir le plein emploi, aug­men­ter les salai­res et réa­li­ser l’égalité femmes-hommes, est sans doute sym­pa­thi­que…

Mais, en atten­dant que cela se réa­lise plei­ne­ment, les défi­cits accu­mu­lés auront fra­gi­lisé notre sys­tème de retraite par répar­ti­tion et ce serait alors les plus en dif­fi­culté de nos conci­toyens qui « paie­raient les pots cassés » de façon irré­mé­dia­ble.
C’est ainsi que l’UNSA s’est plei­ne­ment inves­tie dans la concer­ta­tion qui s’est menée sur les retrai­tes pour faire avan­cer concrè­te­ment ses argu­ments et ses pro­po­si­tions dans l’inté­rêt des sala­riés, afin de réduire les injus­ti­ces et les iné­ga­li­tés. Les pre­miers éléments des annon­ces faites par le Premier minis­tre mon­trent que nous avons com­mencé à être enten­dus.

L’UNSA conti­nuera à le faire avec déter­mi­na­tion dans la phase du débat par­le­men­taire qui s’ouvrira pro­chai­ne­ment.