Accueil > Dossiers > Écarts de rémunération entre les femmes et les hommes dans la Fonction (...)

Écarts de rémunération entre les femmes et les hommes dans la Fonction publique

Facebook Twitter LinkedIn
vendredi 13 mars 2015

Trois études portant sur les écarts de rémunération, commandées par la DGAFP et le Défenseur des droits dans le cadre de l’accord relatif à l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes dans la Fonction publique, ont été présentées aux organisations syndicales le 12 mars.

Les écarts de rému­né­ra­tion repré­sen­tent en moyenne 12% contre 19% dans le sec­teur privé : 16% pour la Fonction publi­que de l’État, 14% dans la Fonction publi­que hos­pi­ta­lière, 8% dans la Fonction publi­que ter­ri­to­riale.

Les cher­cheurs met­tent par­ti­cu­liè­re­ment en évidence que ces écarts résul­tent d’effets qui peu­vent se com­bi­ner. Parmi ces effets, figure le fameux « pla­fond de verre » qu’on cons­tate dans la Fonction publi­que comme dans le sec­teur privé : plus les niveaux de rému­né­ra­tion sont élevés et moins les femmes ont une pro­ba­bi­lité d’y accé­der.

Ce qui est qua­li­fié de ségré­ga­tion pro­fes­sion­nelle, comme la sur­re­pré­sen­ta­tion des femmes dans les filiè­res moins bien rému­né­rées, ainsi que l’impact du temps de tra­vail, sont également deux fac­teurs impor­tants.

Enfin, les consé­quen­ces de la mater­nité et de la paren­ta­lité sont clai­re­ment iden­ti­fiées comme néga­ti­ves sur les rému­né­ra­tions, les avan­ce­ments et pro­mo­tions, y com­pris sur les postes à res­pon­sa­bi­lité.

L’ensem­ble de ces effets cumu­la­tifs génère des écarts de rému­né­ra­tion qui s’accrois­sent tout au long de la car­rière et qui, de plus, impac­tent le niveau des pen­sions des femmes.

Pour l’UNSA, ces études confir­ment des causes déjà iden­ti­fiées. Les mesu­res conte­nues dans le pro­to­cole d’accord signé le 8 mars 2013 sont des­ti­nées à lutter contre ces iné­ga­li­tés avé­rées.
C’est pour­quoi le pro­to­cole doit s’appli­quer plei­ne­ment et toutes les dis­po­si­tions qu’il contient doi­vent être mises en œuvre sans délais, y com­pris, à tra­vers une appro­che inté­grée, celles liées à d’autres dos­siers Fonction publi­que (PPCR, QVT, action sociale).


Voir en ligne : Synthèse des études consacrées à l’écart de rémunérations