UNSA logo
Unsa-Fonction publique

Accueil > Dossiers > Égalité professionnelle et lutte contre les discriminations > Des pistes pour réduire les inégalités encore fortes entre hommes et femmes (...)

Des pistes pour réduire les inégalités encore fortes entre hommes et femmes dans la Fonction publique

6 avril 2017

Enregistrer au format PDF

Le 5 avril 2017, lors d’une réunion présidée par la Ministre de la Fonction publique, Mme Françoise Descamps-Crosnier a présenté son rapport sur les inégalités de rémunération entre les hommes et les femmes dans la fonction publique intitulé « la force de l’Egalité.

Ce rapport documente les inégalités auxquelles sont confrontées les femmes dès la phase de recrutement, et force est de constater qu’elles sont nombreuses !

L’UNSA ne peut que saluer la qua­lité de ce rap­port et regret­ter qu’il soit pré­senté si tar­di­ve­ment. En effet, il a été remis au pre­mier minis­tre le 27 décem­bre 2016 et sa pré­sen­ta­tion tar­dive laisse en sus­pens la mise en œuvre éventuelle de ses recom­man­da­tions.

L’UNSA Fonction Publique avait d’ailleurs pré­co­nisé une pré­sen­ta­tion plus pré­coce qui aurait permis une concer­ta­tion sur les mesu­res lors de la FS Egalité du 16 mars 2017.

Pourtant, des mesu­res devraient être rapi­de­ment prio­ri­sées comme la reva­lo­ri­sa­tion finan­cière des métiers et spé­cia­li­tés fémi­ni­sées sous-valo­ri­sées à niveau de mis­sions et de contrain­tes égales.

La ques­tion de la mobi­lité doit également, très vite, faire l’objet d’une ana­lyse visant à réta­blir l’équilibre entre mobi­lité géo­gra­phi­que et mobi­lité fonc­tion­nelle. Pour l’UNSA, une mobi­lité fonc­tion­nelle doit être consi­déré de la même façon qu’une mobi­lité géo­gra­phi­que afin de d’éviter de conti­nuer à creu­ser les iné­ga­li­tés entre hommes et femmes.

De même, afin de ne pas régres­ser dans la mise en œuvre de l’accord "égalité pro­fes­sion­nelle" de 2013, il sem­ble­rait judi­cieux de conduire une évaluation rela­tive aux effets pos­si­bles en matière d’égalité pro­fes­sion­nelle entre les hommes et les femmes et ce, à tous les niveaux, dans les études d’impact pré­vues en amont d’une réforme de struc­ture sus­cep­ti­ble de se tra­duire par une évolution des effec­tifs et notam­ment des postes à res­pon­sa­bi­lité.

Toutes les mesu­res de for­ma­tion, évaluation des régi­mes indem­ni­tai­res, nomi­na­tions équilibrées doi­vent être pour­sui­vies et inten­si­fiées.

Enfin, de nom­breuse mesu­res visant à faci­li­ter la vie quo­ti­dienne des jeunes parents sont pro­po­sées comme la créa­tion de places en crèche.

Globalement, ce rap­port reprend les points d’atten­tion et les pro­po­si­tions que l’UNSA avait for­mu­lées lors de son audi­tion y com­pris sur les mesu­res qui auraient des impacts sur le niveau des pen­sions.

Lire le rap­port com­plet


Voir en ligne : Présentation du rapport sur l’égalité professionnelle