UNSA logo
Unsa-Fonction publique

Accueil > Actualités > Taux et indemnités : l’UNSA demande des revalorisations

Taux et indemnités : l’UNSA demande des revalorisations

6 octobre 2016

Enregistrer au format PDF

Dans la continuité de ses précédentes interventions, à l’heure de l’étude du budget 2017, l’UNSA Fonction publique a demandé à la ministre de la fonction publique la revalorisation de certains taux et indemnités applicables aux agents de la fonction publique.
Ainsi, pour l’UNSA, le barème permettant l’accès à la prestation repas doit être revu, comme doivent l’être les taux de remboursement des frais de mission ou l’indemnité pour travail de nuit.

Dans un cour­rier du 4 octo­bre adressé à Annick Girardin, l’UNSA Fonction publi­que a demandé la révi­sion de plu­sieurs taux et indem­ni­tés dont cer­tains n’ont pas évolué depuis plus de 20 ans, notam­ment :

  • L’indice plafond permettant l’accès à la subvention interministérielle de participation au prix des repas.
  • Les taux des indemnités de mission et ses modalités de remboursement.
  • Les taux des indemnités de travail de nuit et de certains travaux spécifiques.
  • Les taux pour travaux dominicaux.

L’UNSA Fonction Publique estime qu’un chan­tier géné­ral por­tant sur les dif­fé­rents taux et indem­ni­tés doit être ouvert en ne se limi­tant pas à une seule en par­ti­cu­lier.

Il s’agit en effet de per­met­tre aux agents publics d’exer­cer leurs mis­sions au quo­ti­dien dans des condi­tions de tra­vail et de rému­ne­ra­tion nor­ma­les.