Accueil > Actualités > Début de la concertation : les 9 organisations syndicales s’expriment (...)

Début de la concertation : les 9 organisations syndicales s’expriment ensemble

Facebook Twitter LinkedIn
mercredi 4 avril 2018

Lors de la seconde réunion de lancement de la concertation « fonction publique » du 4 avril 2018, présidée par Olivier Dussopt, les 9 organisations syndicales de la fonction publique CFDT – CFE CGC – CFTC – CGT – FA FP – FO – FSU – Solidaires – UNSA ont décidé d’une déclaration commune.
Pour l’UNSA, il s’agit de rappeler au gouvernement le désaccord des organisations syndicales sur le fond du document d’ouverture de la concertation, malgré des modifications utiles.

Les orga­ni­sa­tions syn­di­ca­les CFDT – CFE CGC – CFTC – CGT – FA FP – FO – FSU – Solidaires – UNSA consi­dè­rent que le docu­ment d’orien­ta­tion ne cor­res­pond pas sur le fond à leurs atten­tes, ni aux besoins aux­quels doit répon­dre la Fonction publi­que.

Il trace une orien­ta­tion, une méthode et un calen­drier que les orga­ni­sa­tions ne par­ta­gent pas.

Elles consi­dè­rent que le texte pré­sen­tant la concer­ta­tion est donc de la seule res­pon­sa­bi­lité du Gouvernement.

Elle appel­lent le Gouvernement et les employeurs à enten­dre les orga­ni­sa­tions syn­di­ca­les et ce qu’elles por­tent pour la Fonction publi­que et ses agents.

Les orga­ni­sa­tions syn­di­ca­les per­sis­tent à penser que :

  • le dialogue social a besoin d’instances renforcées pour être plus efficaces, (CT, CHSCT, CAP, CCP) avec une réaffirmation de leurs rôles
  • le recours accru aux contrats est une attaque contre le statut, et, par voie de conséquence, il faut procéder à un nouveau plan de titularisation,
  • c’est l’amélioration des déroulements de carrière et de la reconnaissance des qualifications dont ont besoin les agents de la Fonction publique et pas d’une rémunération encore plus individualisée assise sur des critères antinomiques du service public
  • c’est l’accompagnement des personnels dans leurs parcours dans la Fonction publique qu’il faut favoriser.

Paris, le 4 avril


Voir en ligne : L’UNSA prête à la concertation mais pas à n’importe quel prix !