Accueil > Actualités > Concertation, campagne de communication, mais pas la grève !

Concertation, campagne de communication, mais pas la grève !

Facebook Twitter LinkedIn
vendredi 16 février 2018

Le Bureau natio­nal de l’UNSA fonc­tion publi­que s’est réuni le 16 février 2018. Il a pris acte des éléments résul­tant de la bila­té­rale avec le Secrétaire d’Etat, Olivier Dussopt, et notam­ment des pré­ci­sions sur le plan de départ volon­taire.

Le Bureau National prend acte de l’ouver­ture d’une concer­ta­tion, sur fond de décla­ra­tions du Président de la République et du Premier Ministre réaf­fir­mant une fonc­tion publi­que sta­tu­taire.

L’UNSA fonc­tion publi­que y par­ti­ci­pera.

Elle estime tou­te­fois que la ques­tion cen­trale des mis­sions du ser­vice public et des ser­vi­ces rendus aux citoyens n’ont tou­jours pas été abor­dées. C’est pour­quoi l’UNSA a décidé de lancer une cam­pa­gne de com­mu­ni­ca­tion autour des mis­sions de ser­vice public, de la fonc­tion publi­que et de l’inté­rêt géné­ral.

L’UNSA Fonction publi­que, en fonc­tion de l’évolution de la concer­ta­tion et des arbi­tra­ges poli­ti­ques à venir sur « action publi­que 2022 », se réserve la pos­si­bi­lité d’appe­ler à toute forme d’action, y com­pris la grève.

Dans l’immé­diat, cons­ta­tant que 80 % des agents consul­tés par l’UNSA Fonction Publique ne sou­hai­tent pas une action de grève, le Bureau natio­nal de l’UNSA Fonction Publique décide de ne pas rejoin­dre l’appel à la grève du 22 mars.

Bagnolet le 16 février 2018