Accueil > Actualités > Compte Personnel de Formation : les demandes de l’UNSA

Compte Personnel de Formation : les demandes de l’UNSA

Facebook Twitter LinkedIn
dimanche 2 octobre 2016

Le dernier tour de table, avant la présentation du projet d’ordonnance sur le compte personnel de formation (CPF) dans la fonction publique, a eu lieu le 28 septembre 2016 à la DGAFP.
Ce fut l’occasion pour l’UNSA Fonction Publique de réinterroger la DGAFP sur plusieurs points et de réaffirmer ses demandes tandis que trois organisations* ont refusé de participer.

Le CPF (Compte per­son­nel de for­ma­tion) pourra être ins­tauré dans la fonc­tion publi­que suite à la pro­mul­ga­tion de la loi tra­vail le 8 août 2016. La réu­nion du 28 sep­tem­bre a permis à l’UNSA de réaf­fir­mer :

  • Son attachement à une formation qui s’inscrive dans un projet d’évolution professionnelle et personnelle de l’agent, sur sa seule initiative.
  • Son interrogation sur la nécessité de disposer de Conseillers en évolution professionnelle dans la Fonction Publique afin de permettre aux agents de construire de tels projets.
  • Son exigence d’une différenciation entre un plan de formation continue, obligatoire dans la fonction publique, et la mobilisation du CPF par l’agent.
  • Sa satisfaction de voir les formations de niveau 5 priorisées avec un CPF renforcé (48 heures d’abondement par an avec un plafond mobilisable de 400 heures)
  • Son exigence de création d’un dispositif de recours pour les agents en cas de refus de l’employeur.
  • Son attachement au lien entre formation, CPF et dispositifs de prévention de l’inaptitude physique ou de reclassement.
  • Sa proposition de financement du dispositif à la hauteur de 0,2% de la masse salariale.

Pour l’ins­tant, cette der­nière reven­di­ca­tion ne semble pas être prise en compte. C’est pour­tant, pour l’UNSA Fonction Publique, une des condi­tions néces­sai­res pour que le CPF puisse rem­pla­cer le DIF (droit indi­vi­duel à la for­ma­tion) actuel avec plus de succès.

*Il s’agit de FO,de la CGT et de Solidaires, absents !


Voir en ligne : Lire en ligne le compte-rendu de la réunion du 7 septembre 2016