UNSA logo
Unsa-Fonction publique

Accueil > OTE et DDI > Comité technique des DDI du 9 juillet : quel Etat déconcentré pour demain (...)

Comité technique des DDI du 9 juillet : quel Etat déconcentré pour demain ?

16 juillet 2015

Enregistrer au format PDF

Le comité technique des DDI, réuni le 9 juillet, avait pour ordre du jour exclusivement la réforme territoriale de l’Etat.
L’UNSA a porté les inquiétudes des agents publics confrontés à la réforme des services déconcentrés.

Pour ce CT des DDI à l’ordre du jour centré sur l’actualité, Marc Guillaume, Secrétaire Général du Gouvernement (SGG), avait à ses côtés Jean-Luc Nevache, Coordonnateur national de la réforme des services déconcentrés (auprès du SGG).

Dans sa déclaration liminaire, l’UNSA a en particulier interpellé le SGG sur les inquiétudes exprimées par les agents des DDI qui, dans le contexte de réforme régionale des services déconcentrés et de la revue des missions, s’interrogent sur la pérennité de leurs missions et donc de leurs emplois. En effet, la volonté d’un Etat fort face aux nouveaux conseils régionaux, comme l’annonce du renforcement du niveau départemental, mettent en perspective les moyens et effectifs dévolus aux DDI. La qualité du service public doit demeurer un objectif.
L’organisation des DDI et leur articulation avec le nouveau niveau régional sont aussi sources de questionnements, dans un environnement déjà difficile et marqué par les fortes difficultés que rencontrent de nombreux secteurs, en particulier Jeunesse et Sports et CCRF.
Des réponses devront être rapidement apportées.
Outre la gouvernance et la chaîne de commandement DR/DDI, des sujets essentiels sont prioritaires : l’accompagnement des agents qui, dans le cadre de cette réforme des services régionaux, seront concernés par une mobilité géographique ou fonctionnelle ou encore la GPECC et la préservation des métiers.
La question des mutualisations doit aussi être observée de près.
Enfin, pour l’UNSA, le dialogue social doit être sincère et mené de manière égale sur le territoire.

Aucun élément nouveau d’actualité concernant la réforme des services déconcentrés et son impact sur les DDI n’a été porté à la connaissance des organisations syndicales par le SGG, qui a délivré un discours se voulant rassurant et dans la ligne des communications du gouvernement du 22 avril dernier.

Voir le compte rendu complet