Accueil > Actualités > Budget 2014 : près de 50 000 fonctionnaires de moins qu’annoncés

Budget 2014 : près de 50 000 fonctionnaires de moins qu’annoncés

Facebook Twitter LinkedIn
dimanche 5 juillet 2015

Les missions du budget général de l’État 2014 prévoyaient le financement de plus de 2,25 millions d’agents publics. Le constat est qu’il y en a eu finalement 48 793 de moins. Pas un ministère n’a utilisé le plafond d’emplois mis à sa disposition.
L’UNSA Fonction publique en fait tous les ans le constat, les promesses budgétaires ne sont jamais suivies d’effets.

Le rap­port annuel de per­for­mance 2014 établit les résul­tats du budget de l’an der­nier. Mission par mis­sion, le décompte des emplois uti­li­sés en 2014 démon­tre une sous-uti­li­sa­tion des moyens mis à dis­po­si­tion de l’État par le Parlement.
Au total, près de 49 000 emplois n’ont pas été uti­li­sés.
Toutes les mis­sions (et donc la quasi-tota­lité des minis­tè­res) sont concer­nés. Les minis­tè­res dits prio­ri­tai­res ne sont pas épargnés. Enseignement sco­laire (-13 214), défense (-9 434), Intérieur (-2 957), Justice (-1 453) sont loin d’attein­dre les pla­fonds d’emploi ini­tia­le­ment prévus. D’autres sont allés au-delà des sup­pres­sions annon­cées lors du budget.
Deux expli­ca­tions prin­ci­pa­les :

  • le défaut d’attractivité de certains concours dû aux conditions de rémunérations faibles au regard du niveau de recrutement mais aussi de la perception d’un métier difficile et déconsidéré dans l’opinion ;
  • la faiblesse des crédits de rémunération inscrits en loi de finances, l’alourdissement des tâches et la faiblesse des moyens de fonctionnement.
    A l’heure où le gouvernement travaille aux derniers arbitrages budgétaires pour le projet de loi de finances 2016, l’UNSA Fonction publique souhaite que ces chiffres soient pris en compte pour garantir le service public de qualité que les français attendent.

Béthune, le 05 juillet 2015
Guy Barbier