Accueil > Actualités > Boycott du Conseil Commun de la Fonction Publique lundi 6 novembre.

Boycott du Conseil Commun de la Fonction Publique lundi 6 novembre.

Facebook Twitter LinkedIn
dimanche 5 novembre 2017

Le Conseil Commun de la Fonction Publique devait examiner, entre autres, des projets de décret sur la compensation de la CSG et sur la carrière des agents publics. L’UNSA Fonction Publique a demandé au gouvernement de revoir sa position tant vis à vis du report de PPCR que sur le pouvoir d’achat. C’est le sens de la pétition lancée fin septembre, du courrier au premier ministre, de la mobilisation du 10 octobre...

L’UNSA pour­suit son action syn­di­cale pour obte­nir :

  • la mise en œuvre, en 2018, du plan de revalorisation des carrières des agents publics prévue dans le protocole Parcours Professionnel Carrière et Rémunération (PPCR). Elle doit se faire sans interruption, sans que 2018 soit une année blanche.
  • une augmentation du pouvoir d’achat des agents publics alors que la hausse de la CSG va impacter une nouvelle fois leurs revenus, s’ajoutant au gel de la valeur du point d’indice. En effet, le dispositif annoncé par le gouvernement ne compense toujours pas intégralement la hausse de 1,7% de la CSG.

Constatant, à ce jour, aucune évolution, les repré­sen­tants de l’UNSA Fonction Publique ne siè­ge­ront pas au CCFP du lundi 6 novem­bre 2017.

À l’appel de toutes les orga­ni­sa­tions syn­di­ca­les de la fonc­tion publi­que, un ras­sem­ble­ment mili­tant est prévu devant le minis­tère des finan­ces à midi, place du bataillon du paci­fi­que, métro Bercy.


Voir en ligne : Le communiqué de presse de l’intersyndicale de la fonction publique : les agents exigent d’être entendus