Accueil > Publications > ACTU UNSA Fonction publique n° 2012-9

ACTU UNSA Fonction publique n° 2012-9

Facebook Twitter LinkedIn
lundi 25 juin 2012

Décret retraite à 60 ans - Action sociale - Rencontre des coordonnateurs Fonction publique - Congrès de la FGR

Le décret « retraite à 60 ans »

Conformément à ce qui avait été annoncé durant la cam­pa­gne pré­si­den­tielle, le Gouvernement vient de pren­dre, le 6 juin der­nier, une déci­sion très sym­bo­li­que concer­nant l’âge légal de départ en retraite.
La pos­si­bi­lité de partir en retraite à 60 ans sera à nou­veau accor­dée aux assu­rés, dans le cadre des « car­riè­res lon­gues », dès lors qu’ils jus­ti­fie­ront du nombre de tri­mes­tres de coti­sa­tion exigés pour leur géné­ra­tion et sous condi­tion tou­te­fois qu’ils aient com­mencé à tra­vailler avant l’âge de 20 ans. Le Gouvernement a en effet choisi d’agir par décret en modi­fiant le dis­po­si­tif des « car­riè­res lon­gues » déjà réformé en 2010.
Cette mesure qui, pour l’UNSA, va évidemment dans le bon sens, doit entrer en appli­ca­tion à comp­ter du 1er novem­bre 2012. Elle concer­nera tous les régi­mes et donc, pour la Fonction publi­que, tous les agents, qu’ils soient fonc­tion­nai­res ou contrac­tuels.
(Voir à ce sujet la cir­cu­laire UNSA Fonction publi­que N°2012-21 du 7 juin 2012)

Action sociale

Pour pré­pa­rer le CIAS du 27 juin pro­chain, les com­mis­sions per­ma­nen­tes famille, loge­ment, res­tau­ra­tion, SRIAS et budget, dans les­quel­les l’UNSA Fonction publi­que est force de pro­po­si­tion, ont dressé un état des lieux des cré­dits de l’action sociale inter­mi­nis­té­rielle 2011 et 2012 (en cours), afin de pré­voir le pro­chain budget trien­nal 2013-2015.
En 2011, a été cons­ta­tée une hausse des cré­dits consom­més pour les aides à la famille (+15 M€), une sta­bi­li­sa­tion des cré­dits SRIAS, une dimi­nu­tion pour le loge­ment (-0.7M€) et la res­tau­ra­tion (-5.3 M€).
Les pers­pec­ti­ves pour juin 2012 per­met­tent d’entre­voir une hausse de la consom­ma­tion des cré­dits avec une pro­gres­sion des aides à la famille (+6M€) la bud­gé­ti­sa­tion de l’AMD (10M€), une sta­bi­li­sa­tion des aides au loge­ment et une dimi­nu­tion pour la res­tau­ra­tion (-1M€) soit + 15 M€ pour le budget global 2012.
Le pro­chain bul­le­tin d’action sociale n°10 décli­nera en détail, après le CIAS du 27 juin, toutes ces opé­ra­tions et dres­sera les pers­pec­ti­ves trien­na­les.

Aides à la famille

  • Chèques vacances : le rapport d’activité fait état de 107 250 dossiers servis en 2011 soit -16.5% par rapport à 2010. La relance nécessaire du chèque vacances, demandée par les organisations syndicales, portée par l’UNSA Fonction publique et mise en œuvre par l’Agence Nationale des Chèques Vacances, permet d’entrevoir une hausse de + de 15% en 2012.
  • CESU : 106 000 bénéficiaires pour le 0/3 ans et 87 000 pour le 3/6 soit 57M€ consommés en 2011 et 2012
  • Crèches : 2025 réservations de berceaux en 2012 pour 20.5M€
  • AMD : 10M€ en attente de signature du décret pour une mise en œuvre en septembre 2012

Logement

  • Aide à l’installation des personnels (AIP) : 6969 bénéficiaires
  • Logements : 572 logements pour 5 M€ programmés

Rencontre des coor­don­na­teurs Fonction publi­que les 12 et 13 juin 2012

L’UNSA Fonction publi­que a réuni à nou­veau, les 12 et 13 juin 2012, les coor­don­na­teurs Fonction publi­que des UD et UR UNSA.
Cette ren­contre a permis, comme à l’accou­tu­mée, d’évoquer les prin­ci­paux dos­siers tou­chant la Fonction publi­que et les pers­pec­ti­ves d’avenir dans un contexte de chan­ge­ment qui génère de fortes atten­tes de la part des agents publics.
En par­ti­cu­lier, les sujets sta­tu­tai­res et sala­riaux, la jour­née de carence, les retrai­tes, les agents contrac­tuels, la santé au tra­vail, l’égalité pro­fes­sion­nelle femmes/hommes et l’action sociale ont donné lieu à des échanges et débats fruc­tueux.
Ce fut également l’occa­sion de reve­nir en pro­fon­deur sur le bilan des élections pro­fes­sion­nel­les de fin 2011 dans la Fonction publi­que. Plusieurs fédé­ra­tions sont inter­ve­nues afin d’éclairer les coor­don­na­teurs Fonction publi­que sur leurs résul­tats res­pec­tifs et la repré­sen­ta­ti­vité glo­bale des orga­ni­sa­tions syn­di­ca­les a aussi été abor­dée. Enfin, chacun a pu faire part de son expé­rience locale en termes de cam­pa­gne électorale. Naturellement, les pro­chai­nes échéances électorales de 2014 ont aussi été au cœur des débats.

Congrès de la Fédération Générale des Retraités de la Fonction Publique (FGR)

L’UNSA Fonction publi­que a par­ti­cipé, le 12 juin der­nier à Narbonne, au Congrès de la FGR. Après les récen­tes élections pré­si­den­tiel­les, dans ce contexte de chan­ge­ments liés à la mise en place d’un nou­veau gou­ver­ne­ment, les atten­tes et les espoirs des retrai­tés de la Fonction publi­que s’avè­rent par­ti­cu­liè­re­ment forts, et cela dans de nom­breux domai­nes : la pro­tec­tion sociale, le pou­voir d’achat, le sys­tème de santé et l’offre ter­ri­to­riale de soins, mais aussi les pro­blé­ma­ti­ques du vieillis­se­ment, de la pré­ven­tion de la dépen­dance, de la soli­da­rité inter­gé­né­ra­tion­nelle, etc... La crise économique et finan­cière tra­ver­sée, au cours de ces der­niers mois, et les consé­quen­ces de la poli­ti­que sociale suivie depuis 5 ans, ont fait dans notre pays d’énormes dégâts. Il va fal­loir main­te­nant « recons­truire » sur des bases saines un dia­lo­gue social plus res­pec­tueux, qui prenne véri­ta­ble­ment en compte les prio­ri­tés iden­ti­fiées au plan social. Le rap­port d’acti­vité pré­senté par Annick Merlen, la Secrétaire Générale, ayant été adopté à l’una­ni­mité, après une série d’échanges où son rôle dans l’orga­ni­sa­tion a été main­tes fois sou­li­gné, elle a été réélue dans ses fonc­tions.

Assemblée géné­rale de la Mutualité Fonction Publique

L’UNSA Fonction publi­que a été invi­tée à l’Assemblée Générale de la Mutualité Fonction Publique, qui a eu lieu à Paris le jeudi 7 juin. Dans son dis­cours d’intro­duc­tion, le Président de la MFP, Alain Arnaud, a sou­haité poser des ques­tions de fond : est-il encore pos­si­ble en 2012 d’être mutua­liste ? Face aux évolutions de notre société, à la dégra­da­tion de l’emploi, du pou­voir d’achat, bien sou­vent des condi­tions de vie et de tra­vail, dans une société où la concur­rence s’accroit, le consu­mé­risme et l’indi­vi­dua­lisme pri­ment, des valeurs comme la soli­da­rité, l’équité, la fra­ter­nité, le vivre ensem­ble, ont-elles encore droit de cité ? Dans ce contexte dif­fi­cile, où beau­coup de col­lè­gues sont contraints de renon­cer à des soins, Alain Arnaud a invité les par­ti­ci­pants à mili­ter pour reve­nir aux sour­ces du mutua­lisme, aux fon­da­men­taux et aux valeurs qui ont contri­bué à créer et déve­lop­per la mutua­lité. Il a rap­pelé à cette occa­sion le tra­vail qui va s’enga­ger pro­chai­ne­ment avec les orga­ni­sa­tions syn­di­ca­les de la Fonction publi­que, en vue de négo­cia­tions avec le nou­veau gou­ver­ne­ment. La ques­tion du retrait de la jour­née de carence a été dans ce cadre évoquée, ainsi que le besoin de ren­for­cer et homo­gé­néi­ser les droits des agents publics en matière de pro­tec­tion sociale.